Le service relations internationales

Le service des relations internationales est en charge des différentes relations transfrontalières du CGDIS. Rattaché au département de la Direction générale il dépend du directeur général.

Historique :

Avant 2015, les relations et obligations internationales étaient assumées par différentes personnes de la direction de l’Administration des services de secours en concertation avec le ministère de l’Intérieur. Pour la présidence luxembourgeoise du Conseil de l'Union européenne en 2015, l’Administration a recruté deux personnes pour gérer la présidence dans le domaine de la protection civile et pour entretenir les différentes relations internationales dans ce domaine. Avec la loi modifiée du 27 mars 2018 portant organisation de la sécurité civile, le service relations internationales a reçu une base légale.

Les relations :

Un sujet important des relations internationales est celui des relations avec nos voisins directs (niveau bilatéral). D’un point de vue opérationnel, le CGDIS entretient des relations avec le THW (Technisches Hilfswerk) , les pompiers du Rhénanie-Palatinat et de la Saare (Allemagne), avec les sapeurs-pompiers de la Moselle et de la Meurthe et Moselle (France), ainsi qu'avec la protection civile belge et les sapeurs-pompiers de la zone de secours Luxembourg et de la zone de secours Liège VI (Belgique). Au niveau stratégique, le service des relations internationales accompagne le ministère de l'Intérieur dans différents dossiers transfrontaliers en tant qu'expert du volet opérationnel.

Au niveau multilatéral et international, le CGDIS est représenté, en tant qu’expert dans le domaine de la protection civile, dans différents groupes de travail, consortiums et plateformes. En tant que membre actif du mécanisme européen de protection civile de l’Union européenne, le CGDIS est représenté avec le ministère de l’Intérieur au Comité de protection civile de la Commission européenne et au groupe de travail PROCIV du Conseil de l'Union européenne. Par le biais du International Humanitarian Partnership (www.ihp.nu), le CGDIS est en contact avec différentes agences des Nations Unies, actives dans le domaine de l’aide humanitaire.

L’unité opérationnelle du CGDIS, chargée de missions humanitaires en dehors du territoire du Grand-Duché de Luxembourg en cas d'événements calamiteux, sur demande du/des pays concernés ou dans le cadre d'une assistance internationale, est l’Humanitarian Intervenion Team (www.hit.lu).

Le projet INTER’RED :

Les risques ne s’arrêtent pas aux frontières et une catastrophe ou un accident se produisant dans la Grande Région peuvent impacter plusieurs territoires nationaux. Pour répondre adéquatement et sans obstacle à ce type d’événement, une bonne coopération transfrontalière dans le domaine de la sécurité civile est primordiale.

Le projet « INTER’RED – coopération des services de secours », qui est cofinancé par le programme INTERREG V A Grande Région de l’Union européenne, vise à améliorer la coopération transfrontalière dans la Grande Région. Il rassemble avec le Corps grand-ducal d’incendie et de secours dix autres partenaires dont

  • Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Moselle ;
  • Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Meurthe et Moselle ;
  • Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Meuse ;
  • La Cellule d’Urgence Médico Psychologique du Grand Est ;
  • L’Etat-major Interministériel de la Zone de Défense Est en France ;
  • Le Ministère de l’Intérieur et des Sports de Rhénanie Palatinat ;
  • Le Ministère de l’Intérieur, des Travaux et des Sports de Sarre ;
  • Zweckverband für Rettungsdienst und Feuerwehralarmierung Saar (ZRF);
  • La Zone de secours du Luxembourg Belge ;
  • Les Services fédéraux du Gouverneur de la Province de Luxembourg.

Le projet vise à faire collaborer les différents services de secours sur des thématiques communes telles que la cartographie des risques, la recherche de la meilleure solution opérationnelle, la mise en place de formations communes ou encore la mise en réseau des centres d’appels dans la Grande Région. Le SDIS de la Moselle est chef de file du projet et le CGDIS est responsable du domaine formation.

L’objectif principal du domaine formation est d’offrir des formations et des entraînements accessibles à tous les acteurs des services de secours du Luxembourg, de la France, de la Belgique et de l’Allemagne, participant au projet, pour créer une culture commune de coopération transfrontalière, pour perfectionner des connaissances acquises et pour apporter de nouvelles connaissances, compétences et techniques.

 

 

 

Dernière mise à jour