La Moselle

Les eaux et les sédiments de la Moselle sont soumis à un contrôle régulier. Des échantillons d’eaux de la Moselle sont prélevés automatiquement toutes les 30 minutes.

Ces échantillons sont regroupés en des échantillons journaliers et hebdomadaires qui sont ensuite mesurés en laboratoire.

Eaux de la Moselle
  Période
  03.11 - 09.11 11.11 - 16.11 17.11 - 23.11 24.11 - 30.11
bêta-total (Bq/l) 0.25 0.18 0.22 0.21
tritium (Bq/l) 53 42 38 35
Cs-134 (Bq/l) i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.*
Cs-137 (Bq/l) i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.*
iode-131 (Bq/l) i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.*
K-40 naturel (Bq/l) 0.20 0.15 0.18 0.19
Co-58 (Bq/l) i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.*
autres isotropes (Bq/l) i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.* i.s.d.*
température maximale °C 11.6 - 10.3 11.1
température minimale °C 10.3 - 8.1 8.5
teneur maximale en chlorurse (mg/l)* - - - -
teneur minimale en chlorures (mg/l)* - - - -
conductivité électrique maximale à 20 °C (microS/cm)* - - - -
conductivité électrique minimale à 20 °C (microS/cm)* - - - -

i.s.d. = inférieur au seuil de détection
- = pas de résultat disponible
* résultats communiqués par le Service de la Gestion de l'Eau, Luxembourg

Des échantillons de sédiments sont prélevés régulièrement de la Moselle. Les radionucléides détectables dans ces sédiments sont essentiellement dus aux retombées radioactives suite à l’accident de Tchernobyl et des essais d’armement nucléaire atmosphérique.

 

Sédiments de la Moselle
  Date de l’échantillonnage
1.12.2003 15.12.2003
bêta-total (Bq/kg) 1094 -
Cs-134 (Bq/kg) i.s.d.* i.s.d.*
Cs-137 (Bq/kg) 13.6 -
K-40 naturel (Bq/kg) 684 -
Co-58 (Bq/kg) i.s.d.* i.s.d.*
Co-60 (Bq/kg) 0.5 -
Ag-110m(Bq/kg) i.s.d.* i.s.d.*
I-131(Bq/kg) i.s.d.* i.s.d.*
Mn-54 (Bq/kg) 0.9 -
Sb-125 (Bq/kg) i.s.d.* i.s.d.*
i.s.d. = inférieur au seuil de détection
Dernière mise à jour