Fonctionnement

Les véhicules du SAMU sont alertés par le Central des Secours d'Urgence 112, suite à l’application d’un protocole de questionnement et d’un logiciel d’aide à la décision. Les véhicules SAMU partent de l'hôpital de garde avec un médecin anesthésiste-réanimateur et un infirmier en anesthésie et réanimation à bord. Parallèlement à l’alerte du SAMU, une ambulance est également dépêchée sur les lieux de l’intervention. C’est le système dit de « rendez-vous » qui offre une facilité de mise en œuvre, une flexibilité importante et facilite et simplifie la gestion des médicaments.

Les véhicules SAMU (et les hélicoptères) sont équipés pour compléter l’équipement de toute ambulance des services de secours publics en ambulance médicalisée capable de prendre en charge un patient en détresse vitale et d’assurer son transport dans les meilleures conditions possibles à l’hôpital.

Actuellement, 3 antennes mobiles du SAMU sont réparties à travers le Luxembourg :

 

  •  Le « SAMU Ettelbrück » est basé au Centre Hospitalier du Nord (CHdN) à Ettelbrück. Il y a à disposition une voiture SAMU et un hélicoptère.
  •  Le « SAMU Esch » est basé au Centre Hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) à Esch/Alzette. Il dispose d’une voiture SAMU.
  • Le « SAMU Luxembourg » est basé à Luxembourg-Ville, en alternance au Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL) ou aux Hôpitaux Robert Schuman (HRS). Il y a à disposition une voiture et un hélicoptère.

 

Le médecin de garde a le choix pendant la journée dans le Nord et dans le Centre du pays entre la voiture et l'hélicoptère, vu que les deux vecteurs disposent d'un équipement identique. Le choix du vecteur dépend de la distance ou des circonstances de l’urgence. L’utilisation judicieuse des moyens permet d’assurer une couverture médicale urgente dans des délais raisonnables sur tout le territoire du Grand-Duché de Luxembourg.

Dernière mise à jour